Les critères sociaux de l’abstention aux élections européennes

17 mai 2014 - L’abstention va-t-elle dépasser 60 % le 25 mai prochain ? La moyenne cache des écarts importants. Les hommes, les jeunes et les moins diplômés avaient moins voté que les autres catégories aux élections européennes de 2009 en France.


Avec près de 60 %, l’abstention [1] a atteint un niveau record aux élections du 7 juin 2009. Les hommes, les jeunes, les peu diplômés, les non-salariés et les catégories sociales modestes ont beaucoup moins voté que les autres catégories lors de ce scrutin.

L’abstention a atteint 63 % chez les non-diplômés, 69 % chez les ouvriers et 72 % chez les 25-34 ans. A l’opposé, elle était de 42 % chez les plus de 65 ans, 52 % chez les cadres et 55 % chez les diplômés de l’enseignement supérieur. Coïncidence ou non, l’abstention a atteint son maximum chez les catégories les plus touchées par la récession économique.

Cette situation peut s’expliquer par plusieurs facteurs : un désintérêt pour la construction européenne, le peu d’enjeu compte tenu des faibles pouvoirs des parlementaires européens, mais aussi l’incapacité des partis politiques à convaincre les électeurs de se déplacer. Il faut dire que leurs propositions de fond ont été peu relayées et peu expliquées par les médias grand public. En 2014, la proximité des élections municipales et l’impopularité de l’exécutif ajoutent encore aux facteurs de l’abstention à nouveau pressentie.

Taux d'abstention aux élections européennes 2009 en France
Selon divers critères sociaux
Unité : %
Taux d'abstention
Ensemble59,5
Sexe
Femmes58
Hommes62
Profession du chef de ménage
Artisans, commerçants et chefs d'entreprises77
Cadres supérieurs52
Professions intermédiaires63
Employés66
Ouvriers69
Inactifs51
Diplôme
Aucun diplôme, certificat d'étude63
BEPC, CAP, BEP62
Baccalauréat général63
Enseignement supérieur55
Age
18-24 ans70
25-34 ans72
35-49 ans64
50-64 ans58
65 ans et plus42

Source : Sofres, sondage sortie des urnes du 7 juin 2009 - © Observatoire des inégalités

Photo / © Jef132 - Wikimedia commons

Notes

[1Rapport entre le nombre de personnes qui n’ont pas voté et le nombre total d’électeurs inscrits sur les listes.

Date de rédaction le 17 mai 2014

© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Soutenir l'Observatoire des inégalités

Sur le même sujet

Forte progression de la représentation des femmes à l’Assemblée

19 juin 2017
223 femmes ont été élues à l’Assemblée en 2017. Leur représentation progresse fortement mais on ne compte encore que 25 % de femmes au Sénat.

L’Assemblée ne compte quasiment plus de représentants des milieux populaires

12 juin 2017
A quand la parité sociale à l’Assemblée nationale ? Employés et ouvriers représentent la moitié de la population active, mais seulement 3 % des députés.

L’origine sociale des élus ne reflète pas la société, même au niveau local

18 mai 2017
32 % des conseillers régionaux sont des cadres supérieurs, 1 % sont des ouvriers. Le grand écart de la représentation politique.

Vous pouvez encore soutenir le nouveau Rapport sur les inégalités en France

10 mai 2017
La parution du prochain Rapport sur les inégalités en France est programmée pour le 1er juin 2017. Son impression est possible grâce au soutien de plus de 360 personnes et structures qui ont participé à son financement. Jusqu’au 31 mai, vous pouvez faire un don et vous assurer de recevoir le rapport chez vous, dès sa (...)

Mandats locaux : les femmes mieux représentées

8 mars 2016
Trois femmes sont présidentes d’un conseil régional, six sont maires d’une ville de plus de cent mille habitants. Malgré la parité imposée par la loi dans les assemblées locales, les exécutifs restent peu accessibles aux femmes.

FERMER